Raul Velasco, l’estampe et le sursaut

« Brutalité capitaliste », « pays ravagé », « dégradation »… Malgré son vocabulaire, Raul Velasco n’est pas économiste mais graveur. Mexicain de Belleville, il aime cette France où il s’est installé il y a trente ans. Triste, il regarde ce pays « brader sa tradition sur l’autel de la finance ». (D’après une interview…